Détail du produit

MALGRE TOUT

Code EAN13 : 9782505081500

Prix unitaire (TTC)

22.50 €



Disponible

Auteur: JORDI LAFEBRE

Description :

C'est l'histoire d'un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D'un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l'autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu'elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres... jusqu'à sa source. Avec Malgré tout, Jordi Lafebre (Les Beaux Étés, La Mondaine, Lydie) nous offre, avec toute la poésie et la tendresse qui le caractérisent, son premier album en tant qu'auteur complet. Un puzzle amoureux complexe, qu'il recompose savamment au travers de scènes distinctes... et pourtant indissociables les unes des autres.

Notes Biographiques :

.............. ..............
Code EAN13 9782505081500
Auteur JORDI LAFEBRE
Éditeur DARGAUD
Genre Bandes Dessinées
Date de parution 24/09/2020
Support Broché
Description du format Version Papier
Poids 940 g
Hauteur 299 mm
Largeur 225 mm
Épaisseur 20 mm
Aucun événement lié à cet article
Malgré tout, un véritable chef-d’œuvre de tendresse

En cette période particulièrement pénible et anxiogène, que diriez-vous de vous détendre et de rêver à travers une très belle histoire ?

« Malgré Tout », c’est l’histoire de deux êtres, un homme et une femme, qui s’aiment depuis toujours, mais que la vie n’a jamais pu réunir. On suit l’histoire de Zeno et Ana. Lui est à la fois libraire et voyageur en quête d’une thèse de doctorat qu’il a du mal à terminer ; elle est maire, bien encrée dans sa ville et les pieds sur terre.

La particularité de cette BD, c’est l’histoire racontée à l’envers ! Nous commençons la lecture au chapitre 20, par la dernière rencontre (ou la première, selon le point de vue) de Zeno et Ana. Tous deux ont accompli ce que chacun recherchait dans la vie et peuvent enfin se retrouver. Nous remontrons ensuite le temps, petit à petit, pour découvrir ce qui les a menés à ce moment précis, jusqu’à ce chapitre 1, leur première rencontre.

Quel intérêt, me direz-vous, si nous connaissons la fin de l’histoire dès le début ? Eh bien, ce n’est pas tant l’aboutissement que le cheminement qui tient en haleine ici. Ces deux personnages ont toute une vie derrière eux, et à chaque chapitre, l’auteur parvient à donner envie de savoir comment ils en sont arrivés là, en nous laissant des indices sur des événements déjà produits, mais qui restent flous jusqu’à ce qu’on les lise de nos propres yeux. Plus on avance, plus on veut savoir comment à commencer cette belle histoire de deux personnes qui se sont rencontrées et ne se sont jamais oubliées.

Le dessin de Jordi Lafebre se prête parfaitement au récit : il est doux, poétique et les couleurs pastel, souvent monochromes, laissent s’exprimer toute la tendresse qui ressort de ses personnages. À la lecture, on se sent bien, on se sent comme chez soi. Et lorsque l’on finit de lire, on n’a qu’une envie : y retourner. Et pourquoi pas à l’envers ? Enfin, à l’endroit ? Enfin, vous avez compris.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, Jordi Lafebre est déjà connu pour ses belles tranches de vie, dont Lydie et Les Beaux étés (tous deux scénarisés par Zidrou). C’est aujourd’hui seul qu’il publie sa BD, « Malgré tout », qui est, pour moi, un véritable chef-d’œuvre de tendresse.

Prenez-soin de vous et pensez à vous détendre ! On en a tous besoin…